Les gens

Fellows 2004/2005

Freddy Abnousi

Freddy aspire à réduire les injustices dans le domaine de la santé par l’entremise de la médecine et des politiques, tant au Canada qu’à l’étranger. « Je veux que les règles du jeu soient les mêmes pour tout le monde », a déclaré l’habitant de North Vancouver né en Arménie et titulaire d’un baccalauréatès sciences de l’Université de la Colombie-Britannique, d’une maîtrise ès sciences de la London School of Economics et d’une maîtrise en administration des affaires d’Oxford. Freddy, qui effectue actuellement sa deuxième année d’études à l’école de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, prévoit se spécialiser en chirurgie des accidents et également devenir un fournisseur de médicaments génériques auprès des pays en développement.

Il souhaite aussi aider à assurer la durabilité des soins de santé au Canada, grâce à la mise en œuvre de la technologie des renseignements médicaux, et a récemment participé à une consultation dans le cadre d’un projet clé visant à réduire les obstacles à l’instauration de ce type de technologie. À l’échelle internationale, il a dirigé des projets pour la Kenyan Agency for Rural Development, la British Medical Association, l’American Enterprise Institute, le NESsT Venture Fund au Chili et la Banque mondiale en Inde. Freddy considère Action Canada comme une occasion rare de rencontrer des gens de son âge dévoués à la cause publique et « qui ont déjà fait leur preuve comme leaders à un très jeune âge.

Read More

En lire davantage

Craig Cameron

Craig est l’image même de la sociabilité. « Je suis passionné par l’énergie intérieure des gens et la façon d’aider à la faire sortir », a déclaré cet homme originaire de Regina qui effectue des études de maîtrise ès arts en éducation physique à l’Université Memorial de Terre-Neuve, à St. John’s. Après avoir obtenu son diplôme, Craig souhaite utiliser le pouvoir d’inspiration du sport pour exploiter cette énergie chez les enfants défavorisés afin d’enrichir leurs vies et collectivités, surtout dans les pays en développement. Il s’agit d’un but qui a pris forme lorsqu’il était bénévole en Afrique occidentale à titre de coordonnateur de programme pour Right To Play (anciennement OympicAid) après avoir obtenu son baccalauréat ès arts en activité physique à l’Université de Regina.

Craig a été actif sur le plan politique durant toutes ses études et est extrêmement impressionné par la sensibilisation sociale et politique des personnes qu’il a rencontrées par l’entremise d’Action Canada. « Je crois que la bourse m’offrira de Craig est l’image même de la sociabilité. « Je suis passionné par l’énergie intérieure des gens et la façon d’aider à la faire sortir », a déclaré cet homme originaire de Regina qui effectue des études de maîtrise ès arts en éducation physique à l’Université Memorial de Terre-Neuve, à St. John’s. Après avoir obtenu son diplôme, Craig souhaite utiliser le pouvoir d’inspiration du sport pour exploiter cette énergie chez les enfants défavorisés afin d’enrichir leurs vies et collectivités, surtout dans les pays en développement. Il s’agit d’un but qui a pris forme lorsqu’il était bénévole en Afrique occidentale à titre de coordonnateur de programme pour Right To Play (anciennement OympicAid) après avoir obtenu son baccalauréat ès arts en activité physique à l’Université de Regina. possibilités et me permettra d’y voir plus clair en ce qui a trait aux enjeux futurs auxquels le Canada devra faire face », a-t-il déclaré.

Read More

En lire davantage

Nadine Caron

Nadine a été stupéfaite d’apprendre qu’elle était la première femme autochtone à obtenir un diplôme de l’école de médecine de l’Université de la Colombie-Britannique, en 1997. Née à Kamloops, elle invite régulièrement les jeunes Autochtones de l’ensemble du continent à faire des études universitaires. « Je leur dis qu’ils peuvent accomplir tout ce qu’ils veulent s’ils font de gros efforts et ont confiance en eux », a déclaré Nadine, qui est également titulaire d’un baccalauréat ès sciences de l’Université Simon Fraser et d’une maîtrise en santé publique de Harvard, qu’elle a obtenu au cours de sa résidence en chirurgie. Nadine a reçu plus de 20 prix scolaires importants et Maclean’s l’a nommée parmi ses 100 Canadiens à surveiller.

Elle se passionne pour la santé des autochtones et la politique canadienne en matière de santé, et a fait partie de comités avec de nombreux intervenants, y compris les associations médicales de la Colombie-Britannique et du Canada et le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique. Nadine étudie actuellement la chirurgie du système endocrinien à l’Université de la Californie à San Francisco, et prévoit pratiquer la médecine dans le Nord de la Colombie-Britannique. « Action Canada a dépassé toutes mes attentes, tant de la part des autres boursiers que de nos mentors », a-t-elle déclaré.

Read More

En lire davantage

Kevin Chan

Kevin est directeur des Services juridiques, des Politiques et de la Recherche au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada, un mandataire indépendant du Parlement qui protège les intérêts de la vie privée des Canadiens. À ce titre, il dirige les équipes qui fournissent des conseils stratégiques à la Commissaire sur différentes questions liées à la protection de la vie privée, dont celles qui concernent la sécurité publique et l’économie numérique. Il a auparavant travaillé au sein du gouvernement et en politique. De 2009 à 2011, il a été directeur des politiques ainsi que conseiller principal aux politiques et secrétaire du projet de transition gouvernementale auprès du chef de l’opposition. De 2004 à 2009, Kevin a travaillé au Bureau du Conseil privé sous deux premiers ministres, entre autres comme directeur au Bureau du greffier du Conseil privé. Il a par ailleurs participé à un échange de personnel de direction avec le gouvernement du Nunavut. Plus tôt dans sa carrière, il était consultant en gestion chez Monitor. Kevin a été adjoint invité aux politiques à l’École des politiques publiques de la Simon Fraser University en 2011, et professeur invité au programme Undergraduate Semester in Dialogue du même établissement en 2012.

Il est cofondateur de DreamCatcher Mentoring, qui a reçu un Prix de l’Initiative d’éducation autochtone Martin. Il est aussi associé du Morris J. Wosk Centre for Dialogue, il agit comme mentor dans le programme de Bourses Loran et il a été membre du conseil consultatif du Lawrence Centre for Policy and Management. Il a écrit pour le Globe and Mail et le Ottawa Citizen. Kevin est diplômé de l’École Kennedy de Harvard et de l’École de commerce Ivey, où il a été boursier du recteur. Il a aussi étudié à l’Université chinoise de Hong Kong et est « associate » du Royal Conservatory of Music. Fellow 2004 d’Action Canada, Kevin a reçu le Prix d’excellence de la fonction publique en 2006, a été choisi pour participer à la Conférence canadienne du Gouverneur général sur le leadership et a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012. Il est parfaitement bilingue. Kevin a deux enfants, Isaac et Éva, avec son épouse Andréa Armijo Fortin.

Read More

En lire davantage

Severn Cullis-Suzuki

Que ce soit en pêchant depuis la digue à Vancouver ou en partant à la découverte de petites collectivités de la Colombie-Britannique avec sa famille, Severn Cullis-Suzuki « étudie » l’écologie depuis qu’elle est toute petite. Elle a commencé très jeune à militer pour la justice sociale et la protection de l’environnement, présentant un discours percutant au Sommet de la Terre des Nations Unies à l’âge de 12 ans (1992). Elle continue de parler dans le monde entier de l’importance de comprendre les interactions à l’ère de la mondialisation, et de reconnaître nos responsabilités. Severn a été membre de la Commission de la Charte de la Terre des Nations Unies lors du Sommet mondial sur le développement durable (2002).

Elle est Fellow ’04 d’Action Canada et coéditrice du livre Notes from Canada’s Young Activists (Greystone, 2007). Severn a une maîtrise ès sciences en ethnobotanique de l’Université de Victoria et un baccalauréat ès sciences de l’Université Yale. Elle se consacre actuellement à la revitalisation de la langue Haïda à Haida Gwaii. Elle siège aux conseils d’administration de la Fondation David Suzuki et de la Haida Gwaii Higher Education Society, en plus d’être l’une des mentors de la Girls Action Foundation et championne de Earth Summit 2012 Canada.

Read More

En lire davantage

Sara Ehrhardt

Né au Canada atlantique, Sara a alterné sa carrière entre les secteurs à but non lucratif et publics, en mettant l'accent sur l'intersection entre la politique, le développement économique et la gestion des ressources de l'environnement. Étudiante, elle a contribué à créer Ingénieurs sans frontières. Elle a ensuite mené la campagne nationale sur l'eau du Conseil des Canadiens, le plus grand groupement d'intérêt public du Canada. En tant que fonctionnaire, Sara a dirigé la première équipe politique du gouvernement de l'Alberta dédiée à la gestion de l'environnement des sables bitumineux, et a siégé au groupe des experts des ministres des Finances du G20 sur le financement du changement climatique en préparation de l'Accord de Copenhague sur le climat et le lancement du Fonds vert pour le climat. Elle a aussi été un agent de relations communautaires pour le premier ministre de la Nouvelle-Écosse dans le premier gouvernement néo-démocrate de la province.

Sara a été reconnue pour ses réalisations par le Conseil canadien des ingénieurs, Action Canada, et le Forum des politiques publiques du Canada. Elle est diplômée en génie de l'Université de Waterloo et de politiques publiques de la Kennedy School of Government de Harvard. Sara a récemment déménagé à Stockholm, en Suède pour rejoindre le Partenariat mondial de l'eau, une organisation intergouvernementale dédiée à la construction d'un monde plus sûr en ressources aquatiques.

Read More

En lire davantage

Kris Frederickson

Kris Frederickson est ingénieur en gestion des eaux et travaille pour Nexen Inc., un producteur mondial d’énergie. Ses travaux actuels portent principalement sur les pratiques de gestion durable des eaux au projet du lac Long, un projet conjoint d’exploitation des sables bitumineux avec OPTI Canada. Kris a un baccalauréat et une maîtrise en génie des écosystèmes de l’Université du Manitoba. Ses recherches de cycle supérieur portaient sur le traitement des eaux dans les collectivités des Premières nations au Manitoba.

Kris a reçu de nombreux honneurs, dont une bourse d’action Canada et l’un des Prix nationaux d’excellence décernés aux Autochtones. Kris est co-président de l’initiative 2335 de Centraide et co-éditeur du livre Notes from Canada’s Young Activists publié en avril 2007.

Read More

En lire davantage

Ginger Gosnell-Myers

Ginger Gosnell-Myers, membre des Premières Nations Nisga’a et Kwakwak'awakw, se passionne pour l’avancement des droits et titres des autochtones tout en éliminant les barrières entre les personnes d’origine autochtone et non autochtone. Tout au long de 2008-2011 Ginger a travaillé sur l’étude Environics sur les peuples autochtones en milieu urbain, à la fois comme chef de projet et directrice d'engagement du public. L'EPAMU est plus grande étude de recherche au Canada sur les autochtones vivant en milieu urbain, et est devenue l’étude la plus importante des des valeurs, des aspirations, des expériences, et de l'identité des peuples autochtones en milieu urbain. En 2010, l’EPAMU a reçu le Prix Impact des politiques publiques de la part de la Marketing Research and Intelligence Association, et le Prix IAPC / Deloitte pour le leadership dans le secteur public pour les organismes sans but lucratif.

Elle a facilité et parlé à plusieurs événements provinciaux, nationaux et internationaux, y compris la conférence internationale sur les femmes autochtones et le bien-être, le Comité sénatorial permanent des peuples autochtones, et l'Instance permanente des Nations Unies des peuples autochtones. Son engagement à faire progresser les questions autochtones a amenée à travailler comme adjointe de l'Ouest pour l’ancien ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien, Andy Scott, conseillant le ministre sur les questions relatives à la Colombie-Britannique et à l'Alberta. Ginger est l'urbaniste autochtone de la Ville de Vancouver, où elle est au cœur de la promotion de l'Année de la Réconciliation.

Read More

En lire davantage

Jason Hein

Jason Hein, maître de conférences au département de Chimie à l’Université de la Colombie-Britannique, a obtenu en 2000 son baccalauréat en biochimie de l’Université du Manitoba à Winnipeg (Canada). Il a ensuite commencé ses études avec une bourse de recherche de cycles supérieurs du CRSNG, sous la direction du Professeur Philip G. Hultin à l’Université du Manitoba. En 2006, il a obtenu une bourse postdoctorale du CRSNG et a travaillé sous la direction des Professeurs K. Barry Sharpless et Valery V. Fokin au Scripps Research Institute à La Jolla (Californie) avant de devenir maître de conférences à l’Université de Californie (Merced) en 2011.

Ses recherches actuelles portent sur le recours à l’analyse cinétique pour profiler et étudier rapidement des réseaux complexes de relations. Ces études ont pour but de résoudre divers types de problèmes, entre autres de comprendre les mécanismes d’induction et de désactivation de catalyseurs et de mettre au point des techniques pour résoudre les mélanges racémiques en utilisant la cristallisation préférentielle couplée. Cette approche permet d’élaborer de nouveaux catalyseurs plus clairs et d’avoir des procédés plus écologiques de fabrication de produits chimiques. En dehors de ses recherches, Jason se consacre au mentorat d’étudiants et s’efforce d’attirer les jeunes vers des carrières scientifiques et technologiques.

Read More

En lire davantage

Roxanne Joyal

Roxanne Joyal est PDG de Me to We, une entreprise sociale innovatrice qui offre des produits et des expériences socialement responsables et soutient le travail d’Enfants Entraide. La moitié des profits nets réalisés par Me to We est versée à Enfants Entraide et la seconde moitié est réinvestie afin d’assurer la mission sociale et la croissance de l’entreprise. Roxanne Joyal est aussi une membre fondatrice d’Enfants Entraide, un organisme de charité international et un partenaire éducatif qui renforce les jeunes à atteindre leur plein potentiel en tant qu’acteurs de changement. Depuis 1995, l’organisation a œuvré dans plus de 40 pays et construit plus de 650 écoles et salles de classe dans les régions en développement où plus de 55 000 enfants reçoivent une éducation quotidiennement. Une ancienne page parlementaire à la Chambre des communes canadienne, son engagement au développement communautaire s’est manifesté à un jeune âge, lorsque, pendant six mois, elle a pris soin des mères et des enfants atteints du sida dans les quartiers défavorisés de Klong Toey à Bangkok en Thaïlande. Étudiante à l’Université de Stanford, Roxanne a obtenu son diplôme avec grande distinction en relations internationales. Après avoir décroché la bourse de la fondation Cecil Rhodes, elle a poursuivi ses études en droit à l’université d’Oxford avec une spécialisation en droit de la famille et en droit du travail. En 2005, Roxanne a parachevé ses études en tant que greffière à la Cour suprême du Canada. En 2012, elle a reçu un doctorat honorifique de l’Université de Nipissing pour son travail innovateur en éducation et en droits de la personne.

Roxanne est responsable de l’engagement des familles et des entreprises à Me to We, visant à créer des liens durables et des changements concrets dans nos modes de vie, nos actions quotidiennes et nos façons de gérer les entreprises. Roxanne a mis sur pied les Chalets et tentes Bogani, un camp unique conçu pour sensibiliser et engager les jeunes, les adultes, les familles et les groupes entrepreneuriaux grâce à des aventures de bénévolat au Kenya. Elle poursuit maintenant l’expansion de ce concept avec les Chalets Araveli dans la province du Rajasthan en Inde. En tant que fondatrice de Me to We Artisans, Roxanne est aussi le moteur derrière les projets d’autonomisation économique et sociale des femmes au Kenya, en Inde et en Équateur. Me to We Artisans renforce les femmes dans les pays où Enfants Entraide œuvre par le biais de programmes de gestion financière et de développement de l’employabilité. Cette initiative bénéficie à plus de 600 femmes et à leur famille et démontre que chaque dollar gagné par une femme a un impact direct sur ses enfants, son foyer et sa communauté. Me to We connaît un essor fulgurant et ce succès se reflète dans l’accueil favorable de médias comme Châtelaine, The Globe and Mail, The National Post, Fashion et Canadian Living. Roxanne, une Franco-canadienne, a été mise en vedette dans le magazine MacLean’s « Faces of the Future : 100 young Canadians to Watch » et elle fait partie des Fellows d’Action Canada. En 2005, Roxanne a été sélectionnée par le Réseau des Femmes Exécutives pour le top 100 des femmes les plus influentes au Canada. Ses réalisations ont fait l’objet d’une vaste couverture par la CBC, The Globe and Mail, The Ottawa Citizen et la Winnipeg Free Press.

Read More

En lire davantage

Ahmed Kayssi

Ahmed Kayssi est résident en chirurgie générale à l’Université de Toronto. Il souhaite devenir chirurgien universitaire et se consacrer à l’enseignement et è la recherche. C’est sur la santé publique et la qualité de vie pour les patients opérés que portent ses recherches. Ahmed a obtenu un double diplôme en génie chimique et allemand des affaires avant de faire une Maîtrise en physiologie et un diplôme de médecine, le tout à l’Université Queen’s. Il a été le 28e recteur de l’université et s’est impliqué dans les sociétés étudiantes en arts et sciences, génie et médecine. Il a également fondé l’association des étudiants arabes et aidé les divers groupes d’étudiants étrangers du campus à s’intégrer à Queen’s.

As part of the 2004 Action Canada cohort, Ahmed worked with Severn Cullis-Suzuki, Kris Frederickson, and Cynthia MacKenzie to co-author a book chronicling the stories of Canada’s young activists. He considers his experiences with Action Canada to be a highlight in his educational journey and still applies the many lessons and insights he learned during his fellowship year.

Read More

En lire davantage

Cynthia Mackenzie

Cynthia est en Australie où elle poursuit des études de troisième cycle en science politique, mais elle garde toujours le Canada à l’esprit. « Je me sens privilégiée d’être née au Canada dans une famille merveilleuse », a déclaré la partisane dévouée des droits de la personne, dont le baccalauréat ès arts de l’Université de Calgary et la maîtrise ès arts de York sont eux aussi en science politique. « J’ai une passion pour l’atteinte d’une plus grande équité et pour le changement social dans notre pays. » Cynthia est née au Manitoba et a grandi en Alberta, principalement à Swan Hills et Cochrane. Cependant, elle fait preuve de compassion envers toute la planète. Depuis l’approche des travailleuses de l’industrie du sexe à Calgary jusqu’au développement communautaire en Inde et au Costa Rica, à la planification de rues sûres à Victoria et à la défense des réfugiés à Vancouver, Cynthia a œuvré en vue d’obtenir un changement positif.

Il s’agit d’une passion qu’elle entend poursuivre comme carrière. Volunteer Calgary l’a nommée « leader de demain » et Maclean’s l’a reconnue comme faisant partie des « 100 Canadiens à surveiller ». Cependant, Cynthia se dit « fière d’être canadienne » et considère ses collègues d’Action Canada comme « une source illimitée d’inspiration. Comme elle, « ils voient un monde rempli de possibilités et de changements.

Read More

En lire davantage

Jean-Frédéric Morin

Jean-Frédéric Morin est professeur de relations internationales à l’Université libre de Bruxelles (ULB). Il a une formation interdisciplinaire, incluant un double doctorat en droit et en science politique. Il mène des recherches sur l’économie politique internationale, notamment sur le multilatéralisme, le règlement des différends et les organisations intergouvernementales. Il publie dans les meilleures revues de son domaine, dirige une équipe d’étudiants aux doctorats, et conseille fréquemment les décideurs publics.

Avant de rejoindre l’ULB, Jean-Frédéric était chercheur CRSH au Centre des politiques de propriété intellectuelle de l’Université McGill.

Read More

En lire davantage

Anil Patel

Anil Patel est né à London en Ontario en août 1974 et a grandi dans la communauté agricole de Chatham tout près de là. Il a fait ses études à l’Université Queen’s où il a obtenu un diplôme en chimie de l’environnement. Le premier emploi d’Anil a été avec Molson Canada. Après 6 années de travail qui lui ont permis d’acquérir de l’expérience en commercialisation, en vente par territoire et en développement des affaires, il a décidé de revenir à une ancienne idée et d’inviter des personnes de son âge à faire du travail communautaire. En 2001, Anil et quelques amis de l’université ont co-fondé Framework Timeraiser, un programme visant à engager des Canadiens compétents et énergiques dans un travail communautaire. Timeraiser est à la fois une foire au bénévolat, une vente aux enchères d’œuvres d’art et une fête. C’est une soirée pour fêter le lancement d’un effort sur 12 mois pour inviter les Canadiens âgés de 22 à 35 ans à se choisir une cause et à appuyer le développement communautaire grâce au bénévolat. Le Timeraiser est un encan silencieux d’objets d’art, mais avec une différence : plutôt que de promettre de l’argent, les participants proposent des heures de bénévolat à des organismes bénévoles qui ont besoin de leurs compétences et de leur énergie.

Ceux dont l’offre est retenue ont 12 mois pour faire le bénévolat promis. Ceci fait, ils ramènent chez eux l’œuvre d’art en souvenir de leur geste de bonne volonté. Jusqu’ici, le Timeraiser a généré 36 000 heures de bénévolat, incité un millier de Canadiens à choisir une cause, travaillé en collaboration avec plus de 150 agences qui ont besoin de bénévoles compétents et investi 110 000 $ dans les carrières d’artistes canadiens. La Framework Foundation a reçu en 2006 le Prix humanitaire des anciens de Queen’s. Pour les décennies à venir, la Fondation s’est engagée à raviver l’esprit d’engagement des citoyens partout au pays. Anil a récemment été nommé au conseil d’administration de Centraide du Grand Toronto et est appelé régulièrement à contribuer à d’autres initiatives canadiennes axées sur le bénévolat, la responsabilité sociale des entreprises, le bénévolat appuyé par l’employeur et le renforcement des capacités sans but lucratif.

Read More

En lire davantage

Ben Peterson

Ben Peterson est co-fondateur et président-directeur général de www.newsana.com. Il est aussi co-fondateur et président émérite du conseil administration de Journalistes pour les Droits Humains. Newsana, lancé en avril 2013, est une communauté en ligne où des personnes engagées partagent, discutent et mettent ensemble en vedette les cinq histoires les plus importantes du jour. Newsana est conçu pour faire le tri dans tout le fatras en ligne et aider ses visiteurs à accéder aux meilleures informations, rapidement. C’est là que viennent les gens intelligents pour trouver des nouvelles et des idées de qualité supérieure et en discuter.

De mai 2002 à octobre 2011, Ben a été co-fondateur et directeur exécutif de Journalistes pour les Droits Humains (JDH). Sous sa direction, l’organisation est devenue la plus grande organisation internationale de développement des médias, avec des projets dans 17 pays d’Afrique et l’un des réseaux de leadership étudiant les plus vigoureux au Canada.Ben demeure président émérite du conseil d’administration de JDH. Ben a un baccalauréat ès arts en économie et un baccalauréat ès arts avec distinction en études politiques de l’Université Queen’s ainsi qu’une maîtrise ès sciences en théorie politique de la London School of Economics. Le travail de Ben a été salué à diverses reprises et il a entre autres été reconnu comme l’un des 40 Canadiens de moins de 40 ans les plus performants et a reçu le prix humanitaire pour les anciens de l’Université Queen’s.

Read More

En lire davantage

Lyndsay Poaps

Lyndsay est la plus jeune représentante élue de l’histoire de la ville de Vancouver, et le commissaire du conseil des parcs de la municipalité tient grandement à faire participer les gens de cette génération aux processus de développement communautaire et de prise de décisions. « Je souhaite qu’ils développent un sens plus critique du monde qui les entoure, at-elle dit, afin de trouver des renseignements par eux-mêmes et de se donner les moyens de prendre des décisions. » Lyndsay a été, en 1999, co-fondatrice de Check Your Head, et est maintenant co-directrice de ce groupe dirigé par les jeunes qui fait le lien entre les enjeux globaux et locaux. Check Your Head a touché environ 15 000 personnes au cours de 600 ateliers. Originaire d’Ottawa, elle s’est « échappée » en 1997 et s’est installée à Vancouver à titre d’organisatrice-jeunesse pour le Sommet populaire de l’APEC.

Elle a travaillé en tant que coordonnatrice du Lower Mainland pour le Sierra Club de la Colombie-Britannique, coprésidente du BC Environmental Network et membre du conseil d’administration de Farm Folk City Folk. « Action Canada me permet d’acquérir des compétences et une meilleure compréhension de qui je suis en tant que leader, a déclaré Lyndsay. De plus, j’ai l’occasion de rencontrer d’autres personnes qui ne font pas partie de mon réseau, mais pour qui j’ai énormément de respect.

Read More

En lire davantage

George Roter

George is also a fervent believer in social change at home and says Action Canada has introduced him to “a quality and diversity of people” who have been very successful in numerous different fields. “It has allowed me to grow as a person,” adds the Toronto native, who holds a BASc in mechanical engineering from the University of Waterloo, “and to explore public policy issues I wouldn’t have otherwise.”

George croit aussi fermement au changement social au Canada et a déclaré qu’Action Canada lui a présenté « un excellent éventail varié de personnes » qui ont connu beaucoup de succès dans de nombreux domaines. « Cela m’a permis de progresser en tant qu’humain, a ajouté cet homme originaire de Toronto qui détient un baccalauréat ès sciences en génie mécanique de l’Université de Waterloo, et d’explorer des questions de politique publique que je n’aurais pas abordées autrement. »

Read More

En lire davantage

Beverly Sembsmoen

Beverly ne s’attendait pas du tout à être choisie comme Boursière d’Action Canada. « Je n’ai même de titres à inscrire à la fin de mon nom », a déclaré à la rigolade la gestionnaire de l’élaboration de la législation travaillant auprès de la Première nation de Carcross/Tagish près de Whitehorse, au Yukon. Beverly a toutefois acquis une expérience considérable de l’élaboration des structures relatives aux revendications territoriales et à l’autonomie gouvernementale des autochtones. Elle a également joué un rôle primordial dans de nombreuses initiatives populaires et a pris des engagements remarquables envers l’environnement, la santé, l’éducation et les valeurs traditionnelles de son peuple. Beverly, de descendance Tagish et Tlingit et membre du clan Dakl’aweidí, a joué un rôle clé dans la négociation des ententes liées au traité et à l’autonomie gouvernementale de la Première nation de Carcross/Tagish avec le gouvernement fédéral de 1996 à 2004.

De plus, elle préside l’exploitation du Four Mountains Resort, une installation de 24 millions de dollars qui devrait ouvrir ses portes vers 2007. Ce centre de villégiature, associé à la Première nation de Carcross/Tagish, créera dans la région une économie touristique durable tout en préservant la culture et les traditions autochtones. Beverly, qui était sceptique au début, a déclaré que la compassion sincère de la part des autres Boursiers d’Action Canada au sujet des questions autochtones lui a « donné une bouffée d’espoir incroyable ».

Read More

En lire davantage

Josh Silvertown

Josh est actuellement président-directeur général fondateur d’ Armour Therapeutics Inc,, une entreprise biopharmaceutique de Toronto spécialisée dans la conception de produits thérapeutiques de qualité supérieure pour le traitement des cancers de la prostate et des ovaires. Josh est également directeur de l’exploitation de Quantum Dental Technologies (QDT), qui a conçu et mis sur le marché le Canary System™, un système de détection précoce des caries dentaires au moyen de rayons laser de faible intensité. Josh supervise toutes les activités de QDT, y compris les questions cliniques et réglementaires, les systèmes et processus de contrôle de la qualité, la conception de produits et l’élaboration de partenariats stratégiques avec des fabricants et des intervenants influents du secteur. Avant QDT, Josh travaillait pour AXON Clinical Research, y étant à la fin directeur des affaires scientifiques et du développement de l’entreprise. Il avait un rôle hybride, offrant des services-conseils à des entreprises canadiennes, américaines et européennes de biopharmacie et d’appareils médicaux s’occupant de recherche clinique et de communications médicales, tout en dirigeant le programme de développement de l’entreprise. En avril 2009, Josh a ouvert le bureau de New-York, gérant les services-conseils, les opérations et le développement des affaires pour des clients d’AXON aux États-Unis.

Josh est diplômé de la Richard Ivey School of Business de l’Université Western où il a obtenu un M.B.A. en étant boursier du programme « Sciences aux affaires » des IRSC, se spécialisant dans le secteur de la santé. Pendant trois ans, titulaire d’une bourse postdoctorale du CRSNG, il a fait des recherches sur le cancer de la prostate à l’Ontario Cancer Institute à Toronto. Il a un doctorat en sciences biomédicales et un baccalauréat avec spécialisation en génétique et biologie moléculaires de l’Université de Guelph. Josh est Fellow Action Canada (2004) et fait partie des 40 personnes les plus influentes de moins de 40 ans dans le secteur medtech, pour 2012, par la Medical Device and Diagnostic Industry. Il est l’auteur de plus de 30 publications scientifiques (dans des revues spécialisées d’oncologie, endocrinologie et dentisterie de renom) et a à son actif 21 inventions brevetées ou en attente de brevet. En 2005, Josh a fondé DreamCatcher Mentoring (DCM), un programme primé de mentorat en ligne pour des éléves du secondaire dans le Nord du Canada, né d’un projet de politiques publiques réalisé avec Action Canada. En 2014, après qu’il en ait été le directeur exécutif et le président à titre bénévole pendant 10 ans, DCM a été acheté par Grands Frères Grandes Sœurs Canada en vue de l’intégrer et de l’offrir à plus de 100 organismes membres à travers le Canada.

Read More

En lire davantage