Les gens

Fellows 2011/2012

Patrick Boily

Patrick est présentement le coordonnateur des services de santé en français et consultant en santé autochtone au Réseau Local d’Intégration des services de santé du Centre-Ouest. Il travaille avec les communautés francophones et autochtones dans le développement de leurs services de santé. Par avant, Patrick œuvra dans le domaine de la planification des services de santé pour la communauté francophone en tant qu’agent de planification chez Reflet Salvéo, une des 6 entités de planifications des services de santé en français de l’Ontario. Patrick est actif au sein de la communauté francophone de Toronto et siège en tant que trésorier de l'Association des communautés francophones de L'Ontario – Toronto.

Originaire de la petite communauté bilingue de La Broquerie au Manitoba, Patrick détient une maîtrise en affaires publiques et internationales à l’École d’affaires publiques et internationales de Glendon à l’Université York. Il a obtenu un baccalauréat en arts avec une double spécialisation en sciences politiques et études canadiennes de l’Université McGill. Patrick a aussi travaillé en tant que stagiaire et attaché politique à l’Assemblée législative du Manitoba. Il reste actif dans la politique municipale à Toronto. Durant la fin de semaine, on peut retrouver Patrick au club de curling ou à l’aréna.

Read More

En lire davantage

Remzi Cej

Quelques jours avant son dix-septième anniversaire, Remzi Cej est arrivé à St. John's, à Terre-Neuve-et-Labrador, comme réfugié du Kosovo. Il a ensuite consacré de nombreuses heures, rémunérées et bénévoles, à des organismes locaux, nationaux et internationaux, et il a siégé à divers conseils d’administration, y compris ceux de War Child Canada, d’Amnistie Internationale Canada (section anglophone) et du Community Youth Network. Pendant plusieurs années, Remzi a été reporter pigiste pour Radio-Canada. Plus récemment, il a obtenu une maîtrise ès philosophie en relations internationales de l'Université d'Oxford ainsi qu'un baccalauréat ès arts spécialisé en études allemandes et françaises de l'Université Memorial. Il est aussi boursier de la fondation Cecil Rhodes, récipiendaire du Prix humanitaire Terry Fox et de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II et il a reçu à deux reprises la Médaille de la paix du YMCA pour l'éducation en matière de droits de la personne.

En 2015, il a été l’un des défenseurs des droits de la personne présentés par le partenariat international pour la formation dans ce domaine de Parler vrai au pouvoir Canada. Remzi a aussi figuré au palmarès des 50 personnes de moins de 40 ans les plus influentes au Canada atlantique. En marge de son travail pour le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador en tant que directeur, Politiques en matière de compétences et de formation, Remzi est président de la Commission des droits de la personne de Terre-Neuve-et-Labrador.

Read More

En lire davantage

Natalie Chapdelaine

En tant qu’agente de programme pour Innoweave, une initiative de la Fondation de la famille J.W. McConnell, Natalie met toute son énergie (débordante!) à servir les organismes à but non lucratif qui souhaitent augmenter leur impact social. Montréalaise de cœur, Natalie a œuvré pendant plusieurs années à tisser des liens durables entre le milieu des arts et le milieu des affaires dans sa communauté. Première à occuper cette fonction à Montréal, elle a su développer un pôle d’activités de manière innovante tout en insufflant un changement de perspective dans ces milieux : les arts et les affaires ont beaucoup à s’apporter mutuellement!

Active depuis 15 ans au sein de plusieurs conseils d’administration à la fois, Natalie siège présentement sur les CA des organismes suivants : l'Office Québec/Wallonie-Bruxelles pour la jeunesse et le Festival TransAmériques.

Read More

En lire davantage

Anouk Dey

Anouk Dey a dédié sa vie entière au sport, premièrement en essayant d’être la meilleure skieuse du monde, puis en étant le chef de son équipe de cyclisme en collège, et finalement en jouant pour l’équipe de tennis à l’université d’Oxford. En connaissant ce que le sport peut offrir aux filles, Anouk a fondé Reclaim Childhood en 2008, une organisation consacrée à introduire les jeunes réfugiées irakiennes au sport. Déterminée d’augmenter sa connaissance des dimensions humanitaires de la crise avec une compréhension politique des évènements, Anouk s’est inscrite à l’Université d’Oxford comme lauréat Donovan-Moody.

À présent, Anouk a récemment complété sa thèse sur l’articulation de l’intérêt national canadien dans lenouveau millénium, se concentrant particulièrement sur l’Afghanistan. Anouk travaille actuellement avec le Mark News pour lancer le nouveau site internet du Conseil International du Canada, un projet pour revigorer le débat national sur l’avenir des affaires internationales. Anouk travaille aussi avec le CIC sur son rapport au sujet du Canada dans la société de la connaissance, et elle espère se renseigner davantage sur cette question. Dans son temps libre, Anouk aime construire les vélos et faire de la pâtisserie.

Read More

En lire davantage

Philippe-Olivier Giroux

Originaire de La Pocatière, dans le Kamouraska, Philippe-Olivier Giroux a obtenu un baccalauréat en physique de l’Université Laval et une maîtrise en physique de l’Université de Sherbrooke. Il s’intéresse aux politiques publiques en matière de sciences, recherche et innovation et est actuellement analyste des politiques au Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie (CRSNG), l’un des principaux organismes de financement de la recherche du pays. Avant cela, il a passé cinq ans à la Fondation canadienne pour l’innovation. De 2005 à 2007, en tant que président du Conseil national des cycles supérieurs (CNCS) de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ – le plus grand groupe jeune au Québec), il a travaillé à l’amélioration des conditions de travail des étudiants chercheurs et à la promotion de la relève scientifique. Il s’est également impliqué activement dans les travaux du Conseil des partenaires de l’innovation, de l’Association francophone pour le savoir, du Conseil supérieur de l’éducation et de l’Association canadienne pour les études supérieures.

M. Giroux croit en une jeunesse engagée dans les affaires publiques. C’est cette conviction qui motive son implication, depuis 2008, au sein de Force Jeunesse, un think tank et groupe de pression actif dans les questions de finances publiques et d’équité intergénérationnelle. De 2010 à 2013, il a été vice-président responsable du contenu, puis président, de l’organisation. Il siège également au conseil d’administration de Mission Leadership Québec, un organisme qui développe le réseautage et le positionnement stratégique de jeunes leaders québécois. Mr Giroux parle couramment le français et l’anglais et possède des notions d’espagnol et d’allemand.

Read More

En lire davantage

Michael Hartley

Michael est récemment revenu au Canada après avoir passé plus de dix ans à l’étranger pour ses études et son travail dans l’industrie pétrolière et gazière. Il travaille maintenant à Toronto où il s’occupe de gestion des risques pour Barrick Gold. Avant cela, Michael a travaillé au Kazakhstan sur le plus grand projet gazier et pétrolier du monde – le projet Kashagan. Il y dirigeait une équipe multinationale de gestion des risques pour la santé, la sécurité et l’environnement à divers endroits dans la mer Caspienne, au Kazakhstan et à l’étranger. Pour ce projet, il a dû parler anglais, français, néerlandais et russe pour communiquer avec des collègues de plus de 40 nationalités différentes.

(English) Il est diplômé de l’Université Dalhousie (B. Sc. Santé et performance humaine), de l’Université de Lougborough (R.-U,) U (M. Sc. Ergonomie) et a un MBA de l’École Nationale des Ponts et Chaussées en France et en Chine. Il a commencé sa carrière comme ingénieur des facteurs humains avec Case New Holland à Chicago, concevant des cockpits pour de gros engins agricoles et de chantier. Après avoir terminé sa maîtrise, Michael a poursuivi sa carrière dans l’industrie pétrolière et gazière avec Royal Dutch Shell, à son siège social mondial à La Haye aux Pays-Bas, où il a appuyé des projets à grande échelle en travaillant sur la conception et sur la gestion des risques d’accidents majeurs.

Read More

En lire davantage

Jordan Isenberg

Jordan est un étudiant en médecine et MBA à l’Université McGill avec une concentration dans les gestions des opérations. Sa recherche se concentre maintenant sur le réaménagement de financement des hôpitaux canadiens et des politiques opérationnelles. Il est intéressé à fournir des soins de santé et des solutions d’énergie en utilisant de nouvelles techniques en finance et en gestion des opérations au Canada et dans le développement des systèmes de soins de santé et d’infrastructures énergétiques à l’étranger, notamment en Amérique latine et les Caraïbes. Parmi ses réalisations: en tant que conseiller technique de l’ONU à la République du Guatemala en Jordan a élaboré des modèles économiques pour l’utilisation des forêts tropicales pour financer le changement climatique.

Ces modèles ont été publiées et adoptées par plus de 170 pays dans le cadre de l’Accord de Copenhague de 2009. La Jordan est actuellement membre du conseil d’administration de Liberation Energy, une entreprise d’énergie basée à Toronto. Il aime faire de ski télémark, le surf et du cyclisme.

Read More

En lire davantage

Louise Kent

Louise Kent est directrice de la programmation jeunesse à Free The Children. Depuis qu’elle s’est jointe à l’organisme en 2004, elle a oeuvré à titre de directrice générale et d’artiste pour une maison de disque socialement responsable, a animé des centaines d’ateliers de leadership et est devenue une conférencière reconnue de Me to We, toujours dans le but d’inspirer les jeunes à devenir des acteurs de changement.

Originaire de Bracebridge, en Ontario, sa passion pour les enjeux mondiaux s’est développée rapidement. Pendant ses études en développement international à l’Université de Guelph, elle a notamment étudié au Kenya pendant un semestre, puis a poursuivi son implication sur le terrain avec l’ACDI, le Programme des Nations Unies pour le développement et des organismes locaux, dans des pays comme la Chine, l’Inde et la Guyane. Elle voyage toujours de façon intermittente dans les régions rurales et marginalisées de l’Équateur, de l’Inde et du Kenya afin d’animer des expériences de bénévolat et de leadership jeunesse. Louise a récemment lancé deux albums (The Small Things; Courage), a participé à de nombreux évènements Unis pour l’action et a partagé la scène avec des leaders mondiaux comme le dalaï lama, Robert F. Kennedy Jr., et Sarah McLachlan.

Read More

En lire davantage

Jean-Frédéric Légaré-Tremblay

Convaincu que la meilleure information se nourrit d’une réflexion constante, Jean-Frédéric Légaré-Tremblay a situé sa carrière à la confluence du journalisme et de la recherche dans le domaine des affaires internationales. Il est né et a grandi à Québec, mais vit maintenant à Montréal, où il travaille principalement pour le quotidien Le Devoiret le magazine L’actualité. Auparavant, Jean-Frédéric a travaillé comme journaliste au quotidien Le Soleil ainsi qu’à la télévision de Radio-Canada, à Québec. Il a été auteur et directeur de la collection Entretiens aux éditions Nota Bene, pour laquelle il a interviewé des experts de grande envergure sur des questions internationales allant du rôle du Canada dans le monde à l’islam, en passant par la situation en Afghanistan, au Mexique, en Russie, aux États-Unis et la démographie.

Jadis impliqué dans le service public, il a été attaché politique du ministre délégué aux affaires intergouvernementales canadiennes et responsable de la réforme des institutions démocratiques dans le gouvernement du Québec, et stagiaire-boursier de la Fondation Jean-Charles Bonenfant à l’Assemblée nationale du Québec. Jean-Frédéric a également enseigné les relations internationales aux études supérieures à l’Université de Sherbrooke, il est membre associé de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), et a été Public Policy Scholar au Woodrow Wilson International Center for Scholars à Washington, D.C., en février et mars 2011. C’est un fellow d’Action Canada (2011-2012) et de la United Nations Alliance of Civilizations. Il a obtenu son baccalauréat en science politique à l’Université Laval et sa maîtrise en relations internationales à l’UQÀM, en plus d’étudier les institutions européennes à l’Université libre de Bruxelles.

Read More

En lire davantage

Michael Marin

Originaire de Montréal, Michael Marin est avocat et a été clerc de l’honorable Ian Binnie, juge de la Cour suprême du Canada. En 2011-12, il fera une maîtrise de droit à l’Université de Cambridge, avec une bourse Gates. Michael se passionne depuis longtemps pour la justice sociale. Avant ses études de droit, il était actif au sein du mouvement étudiant canadien, au service de l’Alliance canadienne des associations étudiantes, et il a été vice-président exécutif de son association étudiante pendant ses études de premier cycle. Il a également travaillé à la Banque d’alimentation d’Ottawa où il était responsable de la gestion d’un réseau de plus de 100 organismes de services sociaux. Michael a un Baccalauréat en droit de l’Université d’Ottawa et une Maîtrise en politiques publiques de l’Université Carleton.

Michael a débuté sa carrière juridique à New York, travaillant pendant deux ans pour le cabinet d’avocats international Milbank, Tweed, Hadley & McCloy, où il s’occupait principalement de propriété intellectuelle et de litiges commerciaux généraux. Pendant cette période, il a également eu l’occasion de représenter des résidents à faible revenu de Harlem et Brooklyn, à titre bénévole. En 2008, il a fondé la Bourse CAÉP, un programme unique en son genre qui aide des personnes issues de milieux défavorisés à faire des études professionnelles, tout en les encourageant à servir leur collectivité. Quand il aura fini ses études supérieures, il deviendra professeur adjoint à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa.

Read More

En lire davantage

Ian Philp

Ian Philp est le directeur des partenariats du Centre de l'énergie avancée à MaRS Discovery District, un partenariat public-privé qui travaillent à unir l'industrie, les services publics et le gouvernement pour consolider et étendre l’avance rapide du Canada dans les technologies de l'énergie alternative par la conquête de nouveaux marchés intérieurs et la transformation de succès locaux en opportunités de marché au niveau international. Le MaRS Discovery District est un centre d’innovation et de commercialisation majeur à Toronto, Canada. Auparavant, Ian a travaillé avec une banque d'investissement au Royaume-Uni pour faire des investissements ciblés d'efficacité énergétique dans l'Asie en développement, et en tant qu'avocat de commerce international de défense des programmes d'approvisionnement en énergie renouvelable du Canada en vertu de l'ALENA. Ian a également passé quatre ans comme conseiller juridique et politique de l'ONU au Moyen-Orient. De 2005-2007, Ian a fait partie de l'effort d'aide humanitaire de l'ONU en Irak, et a conseillé les gouvernements irakien et kurde sur la reconstruction juridique post-conflit dans le cadre d'une équipe juridique basée à Bagdad.

Ian a été nommé Future Energy Leader par le Conseil mondial de l'énergie, est un des Fellows des leaders émergents du Conseil de l'Atlantique pour l'environnement et la politique énergétique (ELEEP), et était un des Fellows 2011-12 d’Action Canada. Il est titulaire d'un baccalauréat spécialisé en relations internationales et l'économie, deux diplômes en droit (droit civil et de commun), et un MBA avec une spécialisation en finance de l'énergie. Ian parle couramment l'anglais et le français, et a une bonne connaissance de l'arabe et l'espagnol.

Read More

En lire davantage

Sadia Rafiquddin

Née à Sargodha, au Pakistan, Sadia tire son inspiration de son exposition précoce à des violations des droits humains. Le déménagement de ses parents au Canada comme réfugiés en 1990 lui a donné la volonté de consacrer sa vie aux droits humains et à la justice sociale. Sadia a couvert un éventail d'histoires relatives aux droits humains. Au Botswana, en 2006, et en Namibie, en 2007, elle a documenté la prise en charge par des personnes âgées d’une génération d'enfants dont les parents sont morts du VIH/sida. En tant que journaliste accréditée pour le Groupe de recherche sur le G8 de l’Université de Toronto, elle a évalué le respect par le G8 des engagements pris lors de ses sommets annuels en Russie (2006), en Allemagne (2007) et au Japon (2008). Sadia est profondément attachée à la cause de la réconciliation avec les peuples autochtones en Australie et au Canada. À l’Australian Human Rights Commission, elle a évalué les politiques des gouvernements des États visant à combler l'écart d'espérance de vie entre les Aborigènes et les autres Australiens. Dans le cadre de sa participation au Programme d'Action Canada et à la Fondation Jeanne Sauvé, Sadia a rencontré l’Ainée de la Première Nation Innu Elizabeth Penashue. Inspirée par son activisme et sa résilience, Sadia a documenté son voyage dans les montagnes Mealy, au Labrador. Ce voyage de 175 km en trois semaines a donné lieu à une série de conférences publiques et d’expositions de photos, attirant l’attention sur les peuples Innu et Inuit du Labrador et sur leur connexion à la terre.

Actuellement, Sadia est gestionnaire, recherche de bailleurs de fonds potentiels et rédaction de rapports pour les bailleurs de fonds, à la Fondation One Drop à Montréal, une organisation qui s’emploie à assurer un accès durable à de l’eau propre pour les communautés les plus pauvres et les plus vulnérables du monde. Sadia est titulaire d'un baccalauréat avec honneurs en relations internationales et études sur la paix et les conflits de l'Université de Toronto, Trinity College, où elle a été la première boursière William and Nona Heaslip. Elle a ensuite obtenu une maîtrise en droits humains de l'Université de Sydney où elle a été boursière ambassadrice de la Fondation Rotary. Le Réseau des femmes exécutives a inclu Sadia dans son Top 100 des Canadiennes les plus influentes. Aon travail a également été salué par le Toronto Star et le Globe and Mail.

Read More

En lire davantage

Kal Suurkask

Kal Suurkask a une passion pour le Canada et un intérêt très poussé pour l’effet des politiques publiques sur la vie des Canadiens. Kal a acquis une compréhension profonde de l’importance des politiques sur la vie des Canadiens pendant qu’il travaillait comme conseiller en communications au Cabinet du Premier ministre. Il y rencontrait des Canadiens d’origines diverses, dont beaucoup partageaient des idées ancrées dans leur réalité quotidienne qu’ils exprimaient sous forme d’une politique ou d’un concept de politique qu’ils auraient souhaité voir mis en oeuvre par leur gouvernement. Ces discussions ont permis à Kal d’apprendre de première main combien sont importants le dialogue avec la communauté et les discussions de fond sur les politiques, et aussi de comprendre qu’une politique ne peut être jugée valable que si son objet est bon pour notre pays et pour ses citoyens.

Pendant plus de dix ans, Kal a travaillé dans les communications. En 2007, à l’âge de 27 ans, Kal a fondé Elevation PR, une entreprise de services-conseil en stratégie internationale qui offre ses services à des clients au Canada et aux États-Unis. Kal a gagné plusieurs prix en tant qu’orateur et il a présidé le concours Toastmasters International District Speech Contest. On l’a invité à s’adresser à des milliers de gens dans des conférences et sur des bateaux de croisière dans le monde entier et il a fait l’objet de nombreux articles et d’un documentaire sur l’art oratoire. Natif de Whitehorse, Kal a fait ses études au Athol Murray’s College of Notre Dame et est bachelier ès arts de l’Université de Western Ontario.

Read More

En lire davantage

Eric Tribe

Eric Tribe est consultant au Boston Consulting Group (BCG) à Toronto. Eric a joint le BCG en 2008 et a depuis activement participé à plusieurs projets majeurs et transformations stratégiques dans plusieurs domaines, notamment les services financiers, les services de santé, le transport et la logistique, les biens industriels, et les services publics. Il a eu l’opportunité de travailler dans plusieursvilles canadiennes, dont Vancouver, Toronto et Montréal, ainsi qu’aux Etats-Unis et en Israël. Eric est diplôme de l’Université de Western Ontario, où il a obtenu un ‘Honours Bachelor of Arts’ de la Richard Ivey School of Business.

Eric est passionné par la vie associative tant au niveau local qu’international, et a eu l’occasion de travailler en partenariat avec Future Possibilities for Kids à Toronto et avec Habitat for Humanity. De plus, il a participé à la création et à la levée de fonds de deux associations axées sur l’amélioration de l’accès à l’éducation dans la région métropolitaine de Toronto. Pendant son temps libre, Eric apprécie une large gamme de sports et d’activités de plein air. Eric est un coureur de marathon, un plongeur certifié, un joueur de football amateur et un enthousiaste de la planche à neige.

Read More

En lire davantage

Joanna Wong

Joanna est directrice à Flow Creative, une agence de publicité primée avec des bureaux à Beijing, Vancouver, Hong Kong et Los Angeles. Flow Creative est fier d'avoir travaillé avec les Nations-Unies, Burson-Marsteller, le ministère de l'Énergie des États-Unis, la Commission canadienne du tourisme, la ville de Vancouver, Adidas Chine et Taiji Zen, une marque de santé fondée par le célèbre Jet Li et avec le fondateur d’Alibaba, Jack Ma. Joanna se passionne pour la création d’une plus grande compréhension entre le Canada et la Chine à travers les médias. Elle est récipiendaire de la Bourse médiatique de la Fondation canadienne Asie-Pacifique et ses articles sur l’Asie ont été publiés dans le quotidien “Globe & Mail” et dans d’autres publications internationales. En Chine, Joanna a œuvré au sein du Mouvement national d’action climatique, dans un réseau de 50 universités chinoises, et lors des Olympiques de Beijing en 2008, elle a travaillé dans la gestion au Pavillon Colombie-Britannique-Canada, une opération de prestige d’échanges commerciaux. En 2010, Joanna a coorganisé la première Foire du Commerce éthique à Beijing.

Une bourse d’études du gouvernement chinois en 2005 a permis à Joanna d’aller étudier le Mandarin en Chine. Depuis, elle partage son temps entre Beijing et Vancouver. Elle s’entraîne et enseigne le Kungfu chinois à l’École des Arts martiaux traditionnels de Beijing Milun.

Read More

En lire davantage

Paul Yeung

Paul est un canadien fier qui croît que les sphères publiques et privées ont des rôles important à jouer dans le développement de politiques publiques cruciales pour l’avenir du pays. Depuis 2007, Paul occupe le poste de directeur, Affaires réglementaires et gouvernementales de la Banque Royale du Canada. Préalablement, il a été un analyste politique pour le ministre des finances de l’Ontario. Paul a approfondi sa compréhension du Canada en étudiant à l’étranger et par une expérience internationale qui inclut des stages en Irlande du Nord, en Belgique et en Chine.

Pendant plus de deux ans, il a aussi été conseiller au bureau pour les affaires externes de la Banque mondiale. Paul est passionné et contribue activement à sa communauté. Il continue de participer au programme « Emerging Global Leaders » de l’Université York en tant que conférencier invité et a été nommé par le gouvernement ontarien au comité de révision des subventions de la fondation Trillium. Il aime aussi jouer au hockey tout au long de l’année. En 1996, Paul a complété son diplôme de premier cycle en histoire à l’Université Wilfrid Laurier et sa maîtrise en relations internationales et économie à la School of Advanced International Studies de l’Université Johns Hopkins en 2002 (Bologne et Washington). Paul est marié et a deux jeunes enfants.

Read More

En lire davantage